Chers amis, cher public,

L’année prochaine, nous créerons Œdipe-Roi et Œdipe à Colone de Sophocle sur le plateau de Fontaine-Guérin : un poème dramatique vieux de 2500 ans, la troupe du Nouveau Théâtre Populaire… et vous !

Comme toutes les tragédies antiques, la pièce est constituée du dialogue entre des protagonistes et un chœur. Dans le théâtre grec, ce chœur était interprété par des acteurs amateurs tirés au sort. A l’heure où vous avez permis par votre présence et votre soutien le rachat de la maison de Fontaine-Guérin, nous voulons franchir une nouvelle étape : c’est pourquoi nous vous proposons pour la première fois de partager le plateau avec nous.

La pièce 

L’histoire d’Œdipe est celle d’un homme qui commet sans le savoir la violation de deux interdits fondamentaux : l’inceste et le parricide. Quand la pièce commence, la Peste s’abat sur Thèbes. Les Dieux, par la voix d’un oracle, annoncent que le fléau n’épargnera pas les Thébains tant qu’ils n’auront pas retrouvé et châtié le meurtrier de Laïos, l’ancien roi de Thèbes. Œdipe, le nouveau roi, se lance alors dans une enquête tragique : il ignore encore qu’il est lui-même l’assassin de Laïos, il ignore que Laïos est son propre père, il ignore donc que sa femme, Jocaste, est sa propre mère. A force d’interrogatoires, il découvre la vérité.

Pourquoi Sophocle ?

Ajouter le théâtre antique à notre répertoire nous apparaît comme une nécessité et une évidence. Ce théâtre est le témoignage d’une société où le théâtre était une véritable institution civique. Sa pratique, jusque dans ses caractéristiques les plus concrètes, était comparable à celle du Nouveau Théâtre Populaire (théâtre de la parole, sans artifices, théâtre de plein air, théâtre adressé à tous et à chacun, rendez-vous annuels, art étranger à tout souci de rentabilité, dimension politique importante…) Sophocle est témoin d’un monde où tout est à réinventer – le théâtre, mais aussi la politique, le droit, la relation aux mythes. Il nous encourage à refonder perpétuellement, par la tragédie, la conscience de notre existence collective – ce que nous tentons de faire ensemble dans un monde toujours plus fragmenté, toujours plus virtuel, d’où la compassion est chaque jour plus absente.

Notre objectif 

Constituer un groupe de dix acteurs amateurs motivés, de tous âges, aussi différents que possible les uns des autres, pour incarner le chœur tragique. Ce chœur est une image de la Cité, c’est-à-dire qu’il est le porte-parole de ses inquiétudes politiques, de son souci de la justice et de sa soif de sens.

Les conditions requises

• Etre âgé de seize ans ou plus
• Avoir déjà assisté à une ou plusieurs représentations du Nouveau Théâtre Populaire
• Etre autonome pour les questions de transports, de gîte et de couvert
• Etre disponible aux dates de répétitions et de représentations

Le planning

– 15 février : fin de l’appel à participation
– 22 février : une journée d’audition est organisée pour constituer le groupe
– 1er mai : nous vous livrons le texte à apprendre en vue des répétitions
– du 23 au 29 juin : répétitions préparatoires (après-midi et soir) en présence des acteurs principaux
– du 23 juillet au 12 août : répétitions (matin ou après-midi)
– du 13 au 26 août : représentations (un soir sur trois)

Remarques

Aucune expérience théâtrale n’est requise pour proposer votre participation. Votre générosité, votre sens du groupe, votre capacité de concentration, votre désir de découvrir le théâtre de l’intérieur sont les seules qualités requises.
– Cette initiation, en cohérence avec l’esprit du festival, est totalement gratuite. Etant intégrés à la vie de la troupe pour la durée de cette édition, vous trouverez facilement mille autres manières de nous aider à mener à bien notre projet collectif !
– Pour réinventer cette parole chorale, notre spectacle nécessitera une part de travail musical. Le chœur sera aussi un chœur de percussionnistes. Là encore, aucune compétence préalable n’est nécessaire, cette initiation sera assurée par un percussionniste professionnel.
– La journée d’audition n’est pas une évaluation de vos qualités d’acteurs. C’est pour nous un passage obligé, car le spectacle ne permet pas d’engager plus de dix choreutes. Nous avons besoin de cette journée de rencontre pour constituer un groupe hétérogène et équilibré.

Comment nous contacter ?

Si vous êtes disponible à toutes les dates de répétition et de représentation, vous pouvez proposer votre participation. Il vous suffit pour cela de nous écrire à cette adresse avant le 15 février : oedipe[at]festivalntp.com Nous vous contacterons au plus vite pour organiser la journée du 22 février.

Depuis six ans, vous avez soutenu l’aventure du Nouveau Théâtre Populaire par votre présence. La vitalité de cette troupe tient à sa réinvention perpétuelle, à la quête ininterrompue d’un théâtre réellement populaire. Aujourd’hui, nous espérons que vous serez nombreux à répondre à cet appel ! Que ce soit sur scène ou dans le public, nous avons hâte de vous retrouver pour cette septième édition qui s’annonce haute en couleurs.

A bientôt !

Lazare, et toute la troupe du Nouveau Théâtre Populaire.