L’Équipe

Christophe Rouger

 

Après une licence de psychologie, il étudie au conservatoire régional d’Angers et au conservatoire municipal de Paris Ve. Il étudie la versification avec Michel Bernardy, Valérie Bezançon.

Il écrit et met en scène Olligia. Il joue dans Kadogo avec la compagnie Act’3 et participe aux créations collectives, Les Reines, Magadan, Detroit et Bérénice avec Les Rivages.

Il fonde la Compagnie de la Roulotte et met en scène Phèdre de Racine en 2017.

Avec le NTP, il participe au chœur d’Œdipe-Roi (2014) et La Paix (2016). Depuis 2017, il est responsable de la logistique de la Tournée des Battages et de la Tournée des Vendanges ainsi que des bénévoles.

Léonie Lenain

 

Diplômée d’un Master 1 d’Etudes théâtrales à la Sorbonne-Nouvelle Paris III, elle est actuellement en Master 2 Métiers de la production théâtrale. Elle a effectué un stage de relation publique au Théâtre de la Tempête en 2015.

Depuis 2016, elle collabore comme assistante de production avec Lola Lucas pour le Nouveau Théâtre Populaire, la Compagnie de la jeunesse aimable – Lazare Herson-Macarel et la Compagnie Hypermobile – Clément Poirée et depuis 2017 pour Hérétique Théâtre – Julien Romelard.

Il a été formé au conservatoire d’art dramatique du Vie arrondissement à Paris, puis à l’ENSATT avec B. Sobel, C. Schiaretti et A. Françon.

Il a  joué notamment avec N. Strancar La Fable du fils substitué, G. Gotti L’Hamblette, B. Sobel Cymbeline, E. Gautier Le Numéro d’équilibre de Bond, C. Carabédian Les Accapareurs de Ph. Löhle, C. Schiaretti Ruy Blas, L’École des femmes, R. Renucci / Les Tréteaux de France Le Faiseur d’après Balzac, Philippe Baronnet Maladie de la jeunesse.

Au NTP, il joue :

La Dame de chez Maxim (2017)
La Fleur au fusil (2017)

Élissa Alloula se forme à l’école du Vélo Volé et joue dans deux des productions de cette compagnie au théâtre du Lucernaire à Paris et au festival d’Avignon OFF (juillet 2009 et 2011). En 2011, elle intègre l’Ecole Supérieure d’Art Dramatique du Théâtre National de Strasbourg sous la direction de Julie Brochen. Elle y travaille notamment avec Gildas Milin, Claudio Tolcachir, Cécile Garcia-Fogel, les membres duTGStan et Eric Vigner. Titulaire du DNSPC (Diplôme National Supérieur Professionnel de Comédien) en 2014, elle obtient la même année un master 2 d’études théâtrales, intitulé « Le théâtre Algérien amateur, aujourd’hui » à l’université Paris X. Entre 2011 et 2014, elle participe à des stages de formation à travers l’Europe, en Toscane et en Hongrie et participe aux deux premières éditions du festival Venice Open Stage à Venise, Italie.

Elle joue avec Les Fous Masqués (Les fourberies de Scapin de Molière), Jean-Yves Ruf (Les Trois sœurs de Tchekhov), Vincent Thépaut (Elle de Jean Genet), Jean-René Lemoine (La Veuve et le lettré de Wang Renjie), David Lescot (Une femme chaste  de Wang Renjie), Anne-Sophie Grac et Léa Maris (Many Freacks Cirkus de Florian Choquard), Charles Tordjman (Monologue de nous de Bernard Noël).

Au NTP, elle joue :

– Elissa dans La fleur au fusil  (2017)
– 
Clémentine dans La Dame de chez Maxim (2017)
Little Nemo (2017)

Diplômé du CFA des comédiens du Studio d’Asnières, une formation rémunérée où il joue et travaille pour différentes compagnies tout en suivant des cours auprès de nombreux intervenants, il co-fonde avec Johann Cuny le collectif « Les Soirées Plaisantes » lauréat du festival Mises en Capsules au Ciné 13 en 2013 et monte trois cabarets (Les Soirées Plaisantes 1, 2 et 3) et le spectacle La vie rêvées des profs  joué 125 fois de février à août 2014 au nouveau théâtre La Boussole à Paris puis intègre les Metro Show Men avec Moustafa Benaïbout et Johann Cuny, un trio de comédiens improvisant des sketchs plusieurs fois par semaine dans les rames du métro parisien.

En parallèle, il joue Pourquoi mes frères et moi on est parti de Hedi Tillete de Clermont Tonerre, mise en scène par Sarah Tick. Il travaille également avec Frédéric Ferrer pour le spectacle Kyoto Forever 2, joué en novembre 2015 à la Maison des métallos puis en tournée, et sous la direction de Moustafa Benaïbout dans Glym et Mathilde. Dernièrement il joue dans Paria Park de Milan Ottal mis en scène par Gabriel Bestion à Anis Gras et dans Comment Igor a disparu, une création de Jean Bechetoille, prix du jury au festival du Théâtre 13 2017.

Avec le NTP, il a joué :
– De Gaulle dans Le jour de gloire est arrivé (re-création en salle, 2017)
– Le lieutenant Corignon dans La dame de chez Maxim  (2017)
– Oncle Max, Le Capitaine dans La fleur au fusil  (2017)

Formation à l’École Charles-Dullin puis au Conservatoire national supérieur d’art dramatique.
A joué notamment avec F. Maragnani Cri et Ga cherchent la paix de Minyana ; C. Berg Peer Gynt d’Ibsen et Le Mal court de J. Audiberti ; O. Py Le Roi Lear de Shakespeare ; C. Poirée La Nuit des rois de Shakespeare. A écrit et mis en scène Contre le monstre de Nosgoth et Songe inachevé de Gynt d’après Ibsen.

Au NTP il  a joué :
– Richard dans Richard III (2016)
– Le prisonnier / le message dans Penthésilée (2016)

Formation au Cours Florent puis au Conservatoire national supérieur d’art dramatique, promotion 2013.
Elle a joué notamment avec J. Bertin et J. Herbulot (Berliner Mauer : vestiges ), Johann Cuny (Les Soirées plaisantes), N. Antignac (Faits divers de R. Spregelburd), Clément Poirée (Vie et Mort de H, de Hanokh Levin). Elle est membre de la compagnie Les Soirées plaisantes.

Elle a joué au cinéma sous la direction de M. Fitoussi, I. Gotesman…

Au NTP elle a joué :
– Blanche-Neige dans Blanche-Neige (2016)
– Astérie dans Penthésilée (2016)
– Jacqueline Baudrier, Michèle Cotta, Ségolène Royal, … dans Le jour de gloire est arrivé (2016)

Thomas Chrétien

 

Après avoir obtenu son diplôme des métiers d’arts (DMA) de la régie lumière à Nantes en 2003, il travaille en tant que technicien/régisseur lumière dans divers théâtres à Paris et en région parisienne (La Colline, l’Odéon, le Théâtre 13, le Théâtre de l’Athénée Louis Jouvet).

De 2005 à 2007, il est régisseur permanent au Théâtre 13 à Paris.

En 2006, il intègre la compagnie des Dramaticules (Jérémie Le Louët) pour assurer les régies son et lumière lors des tournées des spectacles Macbett, Hot House, Un Pinocchio de moins, Le Horla et Salomé. Il crée la lumière de Richard III de Shakespeare, Affreux, bêtes et pédants, création collective, L’Ubu roi des Dramaticules d’après A.Jarry et Don Quichotte d’après Cervantès (création au festival de Grignan 2016).

Depuis 2010, il est régisseur général de la Compagnie de la jeunesse aimable (Lazare Herson-Macarel) pour la création et la tournée des spectacles Peau d’AneFalstafe de Novarina et Cyrano de Rostand.

Au NTP, il est directeur technique et créateur lumière depuis 2015.

Pauline Bolcatto

Formation au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique sous la direction de Daniel Mesguich et Sandy Ouvrier (promotion 2013), et dans les ateliers de Christophe Maltot et Jean-Paul Wenzel.

Elle a joué notamment sous la direction de Léo Cohen-Paperman (Les Nuits blanches, d’après Dostoïevski), Lazare Herson-Macarel (L’enfant meurtrier, aux Ateliers Berthier ; Peau d’Ane au Maroc), « Le collectif du K », (Le Songe D’une nuit d’été, Shakespeare), Jacques Falguières (Riquet à la Houppe, d’après Perrault ; Robert et Joséphine, Veschambres), Jenna Thiam et Juliette Séjourné (La Cantate à trois Voix, Claudel), Anthony Magnier (Andromaque, Racine), Brigitte Jaques-Wajeman (Polyeucte, Corneille), Camille Bernon et Simon Bourgade (Change me).

 

Au NTP elle joue :

– Eve Chardon puis Séchard / Horace Bianchon dans Illusions perdues (2018)
– Mme de Mortsauf / Europe / Eve Séchard dans Splendeurs et misères des courtisanes (2018)
– La mère,  Madame de Berny, Eva de Hanska dans Honoré, vie balzacienne (2018)
– La Môme crevette dans La Dame de chez Maxim (2017)
– La Petite Sirène dans La Petite Sirène (2017)
– Lady Ann dans Richard III (2016)
– dans Penthésilée (2016)
– La République, Carla Bruni…dans Le Jour de gloire est arrivé (2015 et 2016)
– Andreevna dans La Cerisaie (2014 et 2015)
– La Belle dans La Belle et la Bête (2014)
– Geneviève, dans Pelléas et Mélisande (2013)
– Le Brigadier, une femme de chambre, une invitée de l’enterrement, Ludovica dans Le Cercle de craie caucasien (2013 et 2014)
– Lady Macbeth dans Macbeth (2012)
– Covadenga, une lavandière, le choeur dans Ruy Blas (2012)
– Rosa dans Tailleur pour dames (2011 et 2012).
– Chimène dans Le Cid (2010 et 2011)
– Marion, femmes du peuple, … dans La Mort de Danton (2011)
– Héléna dans Le songe d’une nuit d’été (2010)
– Lady Capulet dans Roméo et Juliette (2009)
– Eliante dans Le Misanthrope (2009)

Elle a mis en scène :

La Duchesse de Langeais (2018)
Entre chien et loup (2017)
– Je me métamorphose (2013).

Valentin Boraud

 

Formation au Conservatoire d’Orléans sous la direction de Christophe Maltot (promotion 2008).

Il a joué notamment sous la direction de Léo Cohen-Paperman (Petit et Grand, d’après Andersen), Lazare Herson-Macarel (L’enfant meurtrier ; Peau d’Ane), Marc Woog (Les Curieux ; Phèdre, Sénèque), Jean-Pierre Garnier (La Coupe et les lèvres, Musset), Benjamin Porée (Platonov, de Tchekhov ; Trilogie du Revoir, de Botho Strauss), Christine Berg (Antigone).

Il a été le collaborateur artistique de Léo Cohen-Paperman sur Le Crocodile d’après Dostoïevski.

Au NTP il joue :

– Lucien de Rubempré dans Illusions perdues (2018)
– Lucien de Rubempré dans Splendeurs et misères des courtisanes (2018)
– Lucien de Rubempré dans La Duchesse de Langeais (2018)
– Valentin dans La Fleur au fusil (2017)
– Morollier, L’Abbé dans La Dame de chez Maxim (2017)
– Clarence, Catesby dans Richard III (2016)
– dans La Tempête (2016)
– Jacques Chaban-Delmas, Lionel Jospin, François Hollande…dans Le jour de gloire est arrivé (2015 et 2016)
– Le Berger dans Œdipe Roi (2015)
– Hamlet dans Hamlet (2014)
– dans La vie treshorrificque du grand Gargantua (2014 et 2015)
– L’aide de camp, un musicien, un marchand, Youssoup, le garçon d’écurie dans Le Cercle de craie caucasien (2013 et 2014)
– Iago dans Othello (2013)
– Le chœur dans Pelléas et Mélisande (2013)
– Banquo dans Macbeth (2012)
– Un alguazil, un huissier, Camporeal, une duègne dans Ruy Blas (2012 et 2013)
– Mme d’Herblay dans Tailleur pour dames (2011)
– Camille Desmoulins dans La Mort de Danton (2011)
– Don Arias dans Le Cid (2011)
– Lysandre dans Le songe d’une nuit d’été (2010)
– Petit Pierre dans Petit et Grand (2009 et 2010)
– Roméo dans Roméo et Juliette (2009 et 2010)
– Clitandre dans Le Misanthrope (2009)

Il a mis en scène et interprété Ode maritime (2012)

Il a collaboré aux mises en scène de :

– Macbeth (2012)
– La Mort de Danton
(2011)