Non classé

XIe Festival

Après la joie de la Xe édition consacrée à Balzac, la troupe du Nouveau Théâtre Populaire a décidé de renouveler l’expérience du festival «thématique», mais de changer radicalement de répertoire : elle a donc décidé de consacrer l’édition 2019 aux auteurs vivants.

Auteurs vivants ? Cela peut vouloir dire tout et son contraire… Mais là où il aurait pu n’y avoir qu’un cadre formel, la troupe affirme en réalité un thème fort : qui dit auteurs vivants dit monde d’aujourd’hui, et les textes que nous avons choisis (dont le plus ancien a l’âge des membres de la troupe, et le plus récent n’est pas encore écrit !) ont tous en commun d’avoir le désir de comprendre ce monde, de le raconter – et, peut-être, de le transformer. Du monde d’aujourd’hui, nous voulons ainsi montrer la médiocrité la plus ordinaire (La Possibilité d’une île) comme la violence la plus extrême (Les Possibilités), mais aussi la soif d’amour et de spirituel (Les Enivrés). Nous voulons aussi nous emparer des enjeux politiques de notre temps, que ce soit frontalement, avec le conflit social que raconte Des châteaux qui brûlent, ou par le détour de la légende (Robin des bois sur la répartition des richesses) ou du surnaturel (Béesse, la sorcière bafouée sur la violence du travail). Par là nous affirmons un théâtre politique, au sens où parler du monde d’aujourd’hui permet de rêver aux mondes possibles pour demain.

Dix ans après la première édition, la troupe du Nouveau Théâtre Populaire se retrouve ainsi bien loin de son répertoire d’origine… mais au fond plus fidèle que jamais à son ambition initiale : proposer un théâtre qui s’adresse à tous, et qui aide, en racontant des histoires, à donner du sens à notre expérience d’être au monde – et d’être au monde ensemble.

La troupe du NTP

Zoé Lenglare



Formation en DMA costumes de scène à Lyon. Contrat de professionnalisation à l’atelier flou de l’Opéra de Paris.

Elle travaille régulièrement dans différents ateliers de costumes parisiens en tant que costumière-monteuse et crée des costumes pour des compagnies indépendantes à Paris et en Anjou. Elle est également assistante à la mise en scène pour la Cie en Eaux Troubles.

Depuis 2014, elle collabore avec le Nouveau Théâtre Populaire.

Manon Naudet



Après des études d’habillage et de costumes, elle travaille dans différents lieux culturels tels que des opéras, théâtres et cabarets. Pour compléter sa formation initiale, elle obtient un diplôme d’accessoiriste en 2016.

Elle travaille actuellement avec différentes structures et compagnies dont le théâtre de la Commune d’Aubervilliers et l’Opéra de Paris.

Depuis 2016, elle collabore avec le Nouveau Théâtre Populaire.

Xe Festival

 

Cher public, chers amis,

Dixième festival du Nouveau Théâtre Populaire à Fontaine-Guérin !
Comment fêter cet anniversaire? Nous avons décidé d’incarner La Comédie humaine de Balzac – l’enfant de Touraine qui, à vingt ans, décide de consacrer sa vie à la littérature. Il écrira quatre-vingt quinze romans au cours de trente années de travail, avec le projet de dépeindre le grand bestiaire humain. Tout notre monde est dans La Comédie humaine : individualisme destructeur et amitiés indéfectibles, fuite en avant et soif de sens, dons absolus et dettes impossibles, haines farouches et passions amoureuses, ambitions démesurées et grands élans créateurs…
À notre tour, nous tenterons en six spectacles de tendre un miroir à notre société : trois grands romans, une biographie théâtrale, un jeune public adapté de Dickens (le Balzac anglais !), un bal en compagnie des personnages de La Comédie humaine avant chaque spectacle. Vingt acteurs, plus de cent personnages, trente représentations, une œuvre inépuisable… et vous !
Nous tenterons de faire de notre petit jardin le grand théâtre du monde.
Bienvenue !

La troupe du NTP