Mise en scène : Émilien Diard-Detoeuf
Costumes : Manon Naudet
Régie générale : Thomas Chrétien
Administration et production : Lola Lucas assistée de Léonie Lenain

Avec :
Frédéric Jessua : Honoré de Balzac
Pauline Bolcatto : La mère,  Madame de Berny, Eva de Hanska
Sacha Todorov : Le Conférencier
Julien CampaniTous les hommes

Les 20, 22, 24, 26, 28 août à 11h00

A partir de 10 ans

Durée : 1h00

Honoré de Balzac paraît un personnage sorti de ses propres romans. Il en a tous les caractères et il connaît toutes leurs turpitudes, comme s’il obéissait dès le départ à la loi de l’oeuvre qu’il allait mettre une vie à écrire.

Alors raconter la vie de Balzac, c’est comme sauter à pieds joints dans ses livres. Comment, pour survivre,
il écrit jusqu’à 30 ans des centaines de mauvais romans sans les signer. Comment, pour un seul livre, on lui ouvre les portes de Paris. Et comment, pour raconter toutes les vies, il finit par y laisser la sienne. Documentaire sur
la vie du maître, enquête sur le génie créateur et prologue à notre dixième édition, Honoré, vie balzacienne met en scène un Balzac de tragicomédie face à ses trois démons, l’Amour, l’Argent et l’OEuvre, pour éclairer au soleil de midi le mystère de l’homme qui a mis le monde dans une bougie de minuit.

Émilien Diard-Detoeuf