De Charles Perrault

Adaptation, mise en scène et musique : Sacha Todorov

Les 4, 6, 8, 10 et 12 août à 11h
Durée : 40 minutes

Avec :
Valentin Boraud : Le Petit Poucet
Frédéric Jessua : Le bûcheron / L’ogre
– Sophie Guibard : La bûcheronne / La femme de l’ogre
– Et au piano : Sacha Todorov

Décor commun : Antoine Philippot
Administration, communication, intendance : Lola Lucas
Intendance : Caroline Boraud

Quand vient la famine, le bûcheron et sa femme abandonnent leurs sept fils dans la forêt : pour sauver ses frères, le petit Poucet devra plonger au coeur du cauchemar. Un chemin magique pour explorer nos frayeurs – et les apprivoiser par le rire.

Charles Perrault
Né à Paris en 1628, Charles Perrault est d’abord un homme de cour, grand commis de Louis XIV. Ses premières oeuvres font peu de bruit ; mais lorsqu’il fait l’éloge du roi dans son poème Le Siècle de Louis le Grand (1687), il déclenche la Querelle des Anciens contre les Modernes. S’opposant à Boileau, Racine ou La Fontaine, il affirme la supériorité des Modernes, et le droit à l’innovation en art. Ce n’est donc pas de l’Antiquité mais des traditions populaires qu’il s’inspire lorsqu’il écrit ses Histoires ou Contes du temps passé, appelés aussi Contes de ma mère l’Oye. Il les publie en 1697 sous le nom de son fils (alors âgé de dix ans !) : leur succès le rend célèbre. Aujourd’hui, ils font partie des contes les plus connus d’Europe.