Little Nemo, d’après Winsor McCay

Mise en scène : Emilien Diard-Detœuf 
Adaptation : Clovis Fouin, Sophie Guibard, Léo Cohen-Paperman, Emilien Diard-Detœuf 

 

Little Nemo a d’abord été le résultat d’une commande d’Angers Nantes Opéra, à destination des publics scolaires. Le Nouveau Théâtre Populaire s’est vu proposer l’écriture et la mise en scène de quatre courtes pièces adaptées de la célèbre bande dessinée américaine, et pendant deux mois, nous avons joué ces quatre petites formes dans toutes les écoles aux alentours des deux villes.

Le succès de cette commande nous a conduit à reprendre ces spectacles dans le jardin, pour n’en faire qu’un !

Nemo s’évade chaque nuit dans un monde irréel, à la fois magnifique et dangereux ; à chaque fois ses parents le réveillent, souvent en le grondant, incarnant un retour à la réalité, plus sereine, plus confortable, mais aussi plus monotone.

Pour Little Nemo, nous avons donc travaillé sur la force de l’imaginaire, qui est à la fois un monde plus beau que la morne réalité, mais plus effrayant parce qu’il est sans limites. Pour représenter cet univers délirant, nous n’avons eu besoin que d’une table, d’un oreiller, d’un drap, et de mille petits accessoires ; encore une occasion de rappeler que le théâtre est plus puissant quand il est pauvre.

Nous avons retenu chacun 3 à 4 planches du livre par épisode, afin d’abord de voir plusieurs endormissements/réveils, pour pouvoir profiter de cet effet de va-et-vient d’un monde à l’autre ; d’autre part, cela nous a permis dans un même épisode, de présenter plusieurs « paysages » théâtraux : par exemple, un pays de neige, puis une balade à dos de lion, et pour finir une histoire d’amour avec une princesse en verre.

Le tout forme une suite de promenades féériques, avec des péripéties très courtes, sans enjeux particuliers, à part que Nemo finit souvent le rêve brutalement, terrifié à l’idée de tomber, de disparaître, ou de se faire croquer par des monstres…avant que ses parents ne viennent à son secours !

Emilien Diard-Detœuf