De Fernando Pessoa

Conception et jeu : Valentin Boraud
Accompagnement hautbois baroque : Neven Lesage

Les 15 et 18 août à 16h

Administration, communication, intendance : Lola Lucas , Frédéric Jessua

Seul, sur un quai désert, un homme se trouve face à l’immensité maritime. Bouleversé par la grandeur de ce spectacle, il plonge alors dans la plus profonde intimité de son être et laisse déborder son imagination.

A partir de cette simple situation, Alvaro de Campos (Ingénieur, hétéronyme de Fernando Pessoa créé en 1914) entraine le lecteur dans un long poème où l’imagination de cet être traverse les plus belles représentations de l’océan, comme les plus angoissantes.

Mon envie est simple : transformer le texte en parole et le lecteur en spectateur. Le but est de faire partager, grâce à un corps et un instrument de musique une sensation, une image poétique, une représentation de l’œuvre de Pessoa. Pour cela, nul besoin de décor, de salle de théâtre, d’éclairage étudié ; seulement un acteur et un musicien, vêtus de noir. Parfois ils confrontent leur art, parfois ils les assemblent. L’acteur devient alors le seul porte-parole de l’oeuvre, la musique sa muse. Valentin Boraud

Fernando Pessoa (1888-1935):

Il est l’écrivain, théoricien littéraire, critique, polémiste et poète le plus important de son époque au Portugal. Après avoir débuté sa carrière en tant que dramaturge shakespearien, il invente le sensationnisme (inspiré par Cesario Verde) et devient vite célèbre grâce à son procédé d’écriture: l’Hétéronymie. Toute sa vie, il s’amuse à écrire de cette manière en inventant des personnages auteurs de caractères très différents dont les plus célèbres sont Alberto Caeiro, Ricardo réis, Alvaro de Campos et Bernardo Soares.