Mise en scène : Antoine Philippot
Assisté de Christophe Rouger et Pierre Lebon
Collaboration musicale : Sacha Todorov

Costumes : Manon Naudet
Régie générale : Thomas Chrétien
Administration et production : Lola Lucas assistée de Léonie Lenain

Julien Romelard : Raphaël de Valentin / D’Arthez
Clovis FouinEmile / Nucingen
Claire Sermonne : Pauline / Esther
Elsa Grzeszczak : Madame de Bargeton / Euphrasie

Les 20, 23, 26, 29 août, à 20h30

Un antiquaire offre au jeune Raphaël un mystérieux morceau de cuir : cette peau, lui dit-il, exauce les vœux de son propriétaire, mais rétrécit un peu à chaque fois.
Sans trop y croire, Raphaël l’accepte…
Quand Balzac publie La Peau de chagrin, il n’est pas encore l’auteur de La Comédie humaine : pour l’instant, pour lui, pas grand-chose n’a marché.
Ici il ne cherche pas à donner le sens de la vie, mais à en prendre la mesure. Quelle quantité de vie a-t-on ? Et si nous le savions, qu’en ferions-nous ? Sur scène, quatre acteurs vous préparent une danse macabre, un feu de joie, un inquiétant banquet où cette peau de chagrin réduira sans rien perdre de son goût.

Antoine Philippot