Philippe Canales

Philippe Canales

Philippe Canales

 

Diplômé du Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique (promotion 2006).

Il joue sous la direction de Matthieu Roy (Histoire d’amour, Lagarce; Drames de Princesses, Jelinek ; Peer Gynt, Ibsen ; L’amour conjugal, Moravia ; La Conférence et Un doux reniement, Pellet ;  Martyr, Mayenburg ; Days of nothing, Melquiot), Alexandre Zeff (Le Monte-plats et Celebration, Pinter), Jorge Lavelli (Himmelweg, Mayorga), Jacques Kraemer (Agnès 68), Volodia Serre (Le Suicidé, Erdman), Mylène Bonnet (Journée de noce chez les Cromagnons, Mouawad), Lazare Herson-Macarel (Peau d’Ane ; Cyrano, Rostand) Clémence Weill (Mars, Fritz Zorn ; A l’éternel retour de la chance) et Jérémie Sonntag et Florian Goetz (Fahrenheit 451).

Convaincu de l’utilité publique de l’éducation populaire par le théâtre, il fait le choix de consacrer un quart de son activité professionnelle à l’élaboration et la coordination de projets pédagogiques.

Il dirige par ailleurs depuis 2011 la plateforme TRANSVERSALES : échanges artistiques avec le territoire de Saint-Pierre et Miquelon, dont il est originaire.

Il est responsable du pôle pédagogie – action culturelle pour le Nouveau Théâtre Populaire et pour la Maison Maria Casarès.

Au NTP il joue :

– Carlos Herrera dans La Duchesse de Langeais (2018)
– Carlos Herrera dans Splendeurs et misères des courtisanes (2018)
– Carlos Herrera dans Illusions perdues (2018)
– Le Roi Edouard, Margaret dans Richard III (2016)
– Hermès, Bagarre, Le Devin, Philippe du NTP, Le marchand d’armes dans La Paix (2016)
– Valéry Giscard d’Estaing dans Le Jour de gloire est arrivé (2015 et 2016)
– Gaev dans La Cerisaie (2014 et 2015)
– Le Roi dans Falstafe (2014)
– Rosencrantz dans Hamlet (2014)
– Le Père dans La Belle et la Bête (2014)
– Du Bois dans Le Misanthrope (2009)

Et il collabore aux mises en scène de :

La Paix (2016)
Œdipe-Roi (2015)

Et il met en scène :

 Grandes espérances (2018)