Robin des bois

Robin des bois

robin des bois /
todorov

19, 21, 23, 25, 27 août, 11h

 

TEXTE ET MISE EN SCÈNE Sacha Todorov

AVEC Valentin Boraud, Joseph Fourez, Frédéric Jessua, Sacha Todorov, Charlotte Van Bervesselès

RÉGIE GÉNÉRALE Thomas Chrétien
ADMINISTRATION ET PRODUCTION Lola Lucas assistée de Léonie Lenain

SynopSiS

L’Angleterre, au tournant du XIIIe siècle. En l’absence du roi Richard, le prince Jean prend le pouvoir : très vite, il s’approprie toutes les forêts du pays, interdisant aux pauvres d’y chercher du bois ou du gibier. Dans la forêt de Sherwood, la résistance s’organise… Le baron local, un certain Robin, va devoir choisir son camp !

pourquoi cette pièce au ntp ?

Revisiter la légende de Robin des bois semble s’imposer aujourd’hui ! À l’heure où la concentration des richesses entre les mains des « 1% » n’a jamais été aussi grande, le héros qui vole aux riches pour donner aux pauvres est d’actualité ; et la question des «communs» revient en force depuis quelques années, ce qui justifie de revenir sur l’épisode du mouvement des enclosures en Angleterre.

Pour le festival du NTP, cela fait sens de façon plus particulière encore. Cela fait sens par rapport à notre région, les pays de la Loire : l’histoire de Robin est une sorte d’histoire locale, que ce soit au XIIIe siècle – l’Anjou faisait alors partie des terres du roi Richard – ou au XXIe – puisque Fontaine-Guérin est à quelque cent kilomètres de Notre-Dame-des-Landes, qui pour toute la région a reposé de façon brûlante les questions qui sont celles de Robin : à qui appartiennent les forêts ? Qui a le droit de décider de leur sort ? Et peut- on se rebeller contre un Etat qu’on trouve injuste ? En n, Robin des bois est sans doute un des héros les plus populaires auprès des enfants : pour cette raison, il a toute sa place au festival du Nouveau Théâtre Populaire, qui tient à ce que le théâtre s’adresse aussi aux enfants, et aime par conséquent à leur offrir des relectures des grands mythes.

intentionS de miSe en Scène

Ce projet nécessite d’écrire pour l’occasion un texte original. Dans celui-ci, je compte faire de Robin un héros complexe, pas forcément convaincu au départ, et raconter l’histoire d’une prise de conscience progressive. Je voudrais également faire de Marianne, la légendaire compagne de Robin, une héroïne à part entière, et rappeler ainsi la part importante que prenaient les femmes dans les luttes sociales au Moyen Age.

Pour la mise en scène, la principale idée scénographique est d’incarner physiquement les enclosures, au moyen de cordes qui seront installées au fur et à mesure. Ces cordes constitueront un important appui de jeu, aussi bien pour signifier les nouvelles lois du prince Jean que pour servir à la révolte de Robin. D’autre part, nous profiterons de la situation de notre théâtre au creux d’un jardin pour jouer avec tout l’espace, et notamment les arbres qui nous entourent. En n, je souhaite donner une part importante au comique et au spectaculaire. Ainsi, nous ne bouderons pas le plaisir d’inventer des stratagèmes pour montrer les mille et une revanches des petits sur les grands, ni celui de devoir atteindre une cible au tir à l’arc.

––

L’auteur : Sacha Todorov

Sacha Todorov est membre de la troupe du Nouveau Théâtre Populaire, formé à l’ENS de Lyon et au Théâtre National de Strasbourg. Metteur en scène, il est également auteur de plusieurs pièces (Le Baby-sitting (2016), Comment Frank a changé ma vie (2017)) et traductions (Dom Juan de Tirso de Molina (2011), Othello de Shakespeare (2018)), notamment pour le NTP (Le Jour de gloire est arrivé avec Léo Cohen-Paperman (2015), la traduction avec Lazare Herson-Macarel d’Œdipe roi de Sophocle (2015) et de La Paix d’Aristophane (2016)). Pour le jeune public, il a coécrit avec Nancy Huston Mascarade (2008) et, avec Elsa Grzeszczak, La Belle et la Bête (2014) et L’Enfant sauvage (2015) pour le NTP.