L’Équipe

helene bressiant

 

Photo de Hélène Bressiant, comédienneHélène Bressiant se forme à l’école du Studio d’Asnières puis au CNSAD où elle travaille notamment avec Philippe Duclos, Gérard Desarthe, Caroline Marcadé, Jean-Paul Wenzel, Sandy Ouvrier et Yvo Mentens.

Elle joue dans On ne l’attendait pas ! mis en scène par Jorge Lavelli, Les Spécialistes, une série de performances de Émilie Rousset pour le Grand Palais et la Grande Halle de la Villette. Elle joue aussi dans Notre petite ville de B mis en scène par Julie Bertin et Et puis le roulis… mis en scène par Flore Babled au sein du Lyncéus Festival. Par ailleurs, elle tourne deux films avec le réalisateur et metteur en scène belge Claude Schmitz, Rien sauf l’été, Grand Prix du Festival de Brive 2017, et Braquer Poitiers, Prix du public au FID de Marseille 2018, qui sortira bientôt en salle. Elle répète également pour la prochaine création de Claude Schmitz au Théâtre de Liège.

Hélène Bressiant au NTP

Avec nous en 2019, elle jouera dans Des Châteaux qui brûlent, Les Possibilités, et Les Enivrés.

charlotte van bervesseles

 

Formation dans les Classes de la Comédie de Reims (promotion 2009) ayant pour principal intervenant Jean-Pierre Garnier. Puis au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris (promotion 2012) où elle suit les enseignements de Philippe Duclos et Nada Strancar.

Au théâtre, elle a travaillé sous la direction de Thomas Bouvet (John&Mary, Pascal Rambert), Benjamin Porée (Sublime ou rien), Grégoire Strecker (La Dispute, Marivaux), Lena Paugam (Laisse la jeunesse tranquille, Côme de Bellescize), Matthieu Roy (Même les chevaliers tombent dans l’oubli, Gustave Akakpo), Chloé Brugnon (Rumba, Lise Martin), Pauline Bayle (Iliade et Odyssée, adaptations des oeuvres de Homère).
Au cinéma, Charlotte van Bervesselès a tourné dans Money de Gela Babluani et Mes Provinciales de Jean-Pierre Civeyrac.
Parallèlement, elle se forme aux disciplines de la marionnette et de la danse. Elle participe notamment aux stages de Gabriel Hermand-Priquet et de Kaori Ito.
 

Charlotte Van Bervesselès au NTP

Avec nous en 2019, elle jouera dans Des Châteaux qui brûlentLes Enivrés et Robin des bois.

celine cheenne

 

Elève au conservatoire de Rennes sous la direction de Guy Parigot, Céline Chéenne entre ensuite à l’école du Théâtre National de Bretagne, première promotion. Elle y côtoie notamment Matthias Langhoff, Claude Régy, Didier-Georges Gabily, Hans-Peter Claus, Bruno Bayen…

Depuis 1994, elle travaille régulièrement avec Olivier Py ( La Servante, Le visage d’Orphée, Les Contes de Grimm, L’Apocalypse joyeuse, Les Vainqueurs, Le Soulier de satin, l’Orestie, Prométhée enchaîné, Le Roi Lear, Les Parisiens)
Parallèlement elle travaille aussi avec d’autres metteurs en scène, tels que Robert Cantarella, Irina Dalle, Youlia Zimina, Olivier Balazuc, Mylène Bonnet, Christine Berg, Lazare Herson Macarel…
Céline Chéenne au NTP

Avec nous en 2019, elle jouera dans Des Châteaux qui brûlent, Les Possibilités, et Les Enivrés.

Zoé Lenglare

 

Zoé Lenglare, costumière, Nouveau Théâtre Populaire

Formation en DMA costumes de scène à Lyon. Contrat de professionnalisation à l’atelier flou de l’Opéra de Paris.

Elle travaille régulièrement dans différents ateliers de costumes parisiens en tant que costumière-monteuse et crée des costumes pour des compagnies indépendantes à Paris et en Anjou. Elle est également assistante à la mise en scène pour la Cie en Eaux Troubles.

Depuis 2014, Zoé Lenglare collabore avec le Nouveau Théâtre Populaire.

Manon Naudet

 

Manon Naudet, costumière, Nouveau Théâtre Populaire

Après des études d’habillage et de costumes, Manon Naudet travaille dans différents lieux culturels tels que des opéras, théâtres et cabarets. Pour compléter sa formation initiale, elle obtient également un diplôme d’accessoiriste en 2016.

Elle travaille actuellement avec différentes structures et compagnies dont le théâtre de la Commune d’Aubervilliers et l’Opéra de Paris.

Manon Naudet collabore avec le Nouveau Théâtre Populaire depuis 2016, en tant que costumière et habilleuse.

Christophe Rouger

 

Christophe Rouger, Nouveau Théâtre Populaire

Après une licence de psychologie, Christophe Rouger étudie au conservatoire régional d’Angers et au conservatoire municipal de Paris Ve. Parallèlement, il étudie la versification avec Michel Bernardy, Valérie Bezançon.

Il écrit et met en scène Olligia. Il joue dans Kadogo avec la compagnie Act’3 et participe aux créations collectives Les Reines, Magadan, Detroit et Bérénice avec Les Rivages.

En 2017, il fonde la Compagnie de la Roulotte et met en scène Phèdre de Racine.

Avec le NTP, il participe aux chœurs d’Œdipe-Roi (2014) et de La Paix (2016). Depuis 2017, il est responsable de la logistique de la Tournée des Battages et de la Tournée des Vendanges. Il est également responsable des bénévoles.

Léonie Lenain

 

Léonie Lenain, Nouveau Théâtre Populaire

Léonie Lenain est diplômée d’un Master 1 d’études théâtrales, à la Sorbonne-Nouvelle Paris III. Elle est actuellement en Master 2 Métiers de la production théâtrale. Elle a également effectué un stage de relation publique au Théâtre de la Tempête en 2015.

Depuis 2016, elle collabore comme assistante de production avec Lola Lucas pour le Nouveau Théâtre Populaire, la Compagnie de la jeunesse aimable – Lazare Herson-Macarel  et depuis 2017 pour Hérétique Théâtre – Julien Romelard.

Thomas Fitterer

Il a été formé au conservatoire d’art dramatique du Vie arrondissement à Paris, puis à l’ENSATT avec B. Sobel, C. Schiaretti et A. Françon.

Il a  joué notamment avec N. Strancar La Fable du fils substitué, G. Gotti L’Hamblette, B. Sobel Cymbeline, E. Gautier Le Numéro d’équilibre de Bond, C. Carabédian Les Accapareurs de Ph. Löhle, C. Schiaretti Ruy Blas, L’École des femmes, R. Renucci / Les Tréteaux de France Le Faiseur d’après Balzac, Philippe Baronnet Maladie de la jeunesse.

Au NTP, il joue :

Elissa Alloula

Élissa Alloula se forme à l’école du Vélo Volé et joue dans deux des productions de cette compagnie au théâtre du Lucernaire à Paris et au festival d’Avignon OFF (juillet 2009 et 2011). En 2011, elle intègre l’Ecole Supérieure d’Art Dramatique du Théâtre National de Strasbourg sous la direction de Julie Brochen. Elle y travaille notamment avec Gildas Milin, Claudio Tolcachir, Cécile Garcia-Fogel, les membres duTGStan et Eric Vigner. Titulaire du DNSPC (Diplôme National Supérieur Professionnel de Comédien) en 2014, elle obtient la même année un master 2 d’études théâtrales, intitulé « Le théâtre Algérien amateur, aujourd’hui » à l’université Paris X. Entre 2011 et 2014, elle participe à des stages de formation à travers l’Europe, en Toscane et en Hongrie et participe aux deux premières éditions du festival Venice Open Stage à Venise, Italie.

Elle joue avec Les Fous Masqués (Les fourberies de Scapin de Molière), Jean-Yves Ruf (Les Trois sœurs de Tchekhov), Vincent Thépaut (Elle de Jean Genet), Jean-René Lemoine (La Veuve et le lettré de Wang Renjie), David Lescot (Une femme chaste  de Wang Renjie), Anne-Sophie Grac et Léa Maris (Many Freacks Cirkus de Florian Choquard), Charles Tordjman (Monologue de nous de Bernard Noël).

Au NTP, elle joue :

Guarani Feitosa

Diplômé du CFA des comédiens du Studio d’Asnières, une formation rémunérée où il joue et travaille pour différentes compagnies tout en suivant des cours auprès de nombreux intervenants, il co-fonde avec Johann Cuny le collectif « Les Soirées Plaisantes » lauréat du festival Mises en Capsules au Ciné 13 en 2013 et monte trois cabarets (Les Soirées Plaisantes 1, 2 et 3) et le spectacle La vie rêvées des profs  joué 125 fois de février à août 2014 au nouveau théâtre La Boussole à Paris puis intègre les Metro Show Men avec Moustafa Benaïbout et Johann Cuny, un trio de comédiens improvisant des sketchs plusieurs fois par semaine dans les rames du métro parisien.

En parallèle, il joue Pourquoi mes frères et moi on est parti de Hedi Tillette de Clermont-Tonerre, mise en scène par Sarah Tick. Il travaille également avec Frédéric Ferrer pour le spectacle Kyoto Forever 2, joué en novembre 2015 à la Maison des métallos puis en tournée, et sous la direction de Moustafa Benaïbout dans Glym et Mathilde. Dernièrement il joue dans Paria Park de Milan Ottal mis en scène par Gabriel Bestion à Anis Gras et dans Comment Igor a disparu, une création de Jean Bechetoille, prix du jury au festival du Théâtre 13 2017.

Guarani Feitosa au NTP

Il a joué :