Emilien Diard-Detœuf

Emilien Diard-Detœuf

Emilien Diard-Detœuf

 

Emilien Diard-Detœuf, membre du Nouveau Théâtre Populaire

Formation au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique sous la direction de Nada Strancar (promotion 2014).

Il a joué notamment sous la direction de Sophie Guibard (Vanghel, Jacques Jouet), Léo Cohen-Paperman (Le Crocodile d’après Dostoïevski), Jean-Marc Haloche (Les femmes savantes, Molière), Benjamin Porée (Platonov, Tchekhov), Julie Bertin et Jade Herbulot (Berliner Mauer : Vestiges), Olivier Py (Le Roi Lear, de Shakespeare, en 2015, Le Cahier Noir et Les Parisiens d’Olivier Py en 2017), Clément Poirée (Vie et Mort de H, de Hanokh Levin en 2017), Nicolas Liautard (La Cerisaie, d’Anton Tchekhov), Lazare Herson-Macarel (Galilée).

De 2009 à 2014, il a mis en scène Le Tribunal de Vladimir Voïnovitch, La Sirène de Pouchkine, La plus forte de Strindberg, La Gelée d’Arbre de Hervé Blutsch, ainsi que plusieurs cabarets dans des lieux alternatifs de Paris. En 2015 Emilien Diard-Detœuf fonde avec Sophie Guibard le Théâtre derrière le Monde, compagnie avec laquelle ils créent L’Eloge de la Folie, d’après Erasme, en 2017, et La Chartreuse de Parme ou Se foutre carrément de tout d’après Stendhal en 2018.

Au cinéma, il a joué dans les films de Florence Quentin (Bonne Pomme, 2017), Pierre Schoeller (Un peuple et son roi, 2018) , Lou Jeunet (Curiosa, 2018). A la télévision, il joue dans Le Bureau des légendes, d’Eric Rochant (saison 5, 2020).

Emilien Diard-Detœuf au NTP

Il a joué :

Il a écrit et mis en scène :

Il a mis en scène :

  • La vie treshorrificque du grand Gargantua (2014 et 2015) avec Sophie Guibard
  • Le Cercle de craie caucasien (2013 et 2014)

Il a collaboré à la mise en scène du Songe d’une nuit d’été (2010).