​de Victor Hugo

Mise en scène de Sacha Todorov
Assistanat à la mise en scène : Julien Romelard
Régie : Julien Campani

Les 14, 17, 20, et 23 août à 20h30
Durée : 2h05

Avec :
Valentin Boraud : un alguazil, un huissier, Camporeal, une duègne
Baptiste Chabauty : Santa-Cruz, Montazgo, un muet, un alguazil
– Emilien Diard-Detœuf  : Don Salluste.
Clovis Fouin : del Basto, duchesse d’Albuquerque, don Arias, un serviteur
Joseph Fourez : Ruy Blas
Elsa Grzeszczak : une lavandière, Covadenga, un alcade
Sophie Guibard : d’Albe, Casilda, Priego, un page, un alguazil
Lazare Herson-Macarel : Don César de Bazan
Morgane Nairaud : Doña Maria
Antoine Philippot : Gudiel, Guritan, Ubilla

​Un Grand d’Espagne veut déshonorer la reine en la faisant tomber amoureuse de son valet : dans ce but, il offre à celui-ci l’identité d’un noble, et le transforme en ministre. Il sait que ce laquais est amoureux de la reine ; mais il ne sait pas quel ministre il vient de créer…
​Une analyse politique impitoyable. Un plongeon vertigineux dans les gouffres de l’identité. Et Hugo donne à entendre ici ses plus beaux vers d’amour.

 

RuyBlas-page
crédit photo : Julien Boraud